Les causes et les facteurs déclencheurs de la pelade

la pelade

Publié le : 14 mai 20236 mins de lecture

La pelade, connue sous le nom d’alopécie areata, est une maladie inflammatoire auto-immune qui affecte les follicules pileux, les rendant incapables de produire des poils ou des cheveux. D’abord décrite par Hippocrate, cette maladie touche environ 2 % de la population mondiale. Malgré les avancées significatives dans la compréhension de cette maladie, il n’est pas encore clair pourquoi certaines personnes sont touchées et d’autres ne le sont pas. Si vous ou un proche êtes atteint de pelade, il est recommandé de consulter un médecin pour discuter des options de traitement appropriées. Obtenez plus d’informations sur la pelade ici.

Facteurs génétiques

Les facteurs génétiques jouent un rôle important dans le développement de la pelade. Les études montrent que la maladie tend à se regrouper au sein de certaines familles, ce qui suggère une prédisposition génétique. En effet, il a été découvert que plusieurs gènes différents peuvent influencer le risque de développer la pelade. Cependant, il est important de noter que la génétique ne peut pas être le seul facteur déterminant et que d’autres facteurs sont impliqués.

Facteurs environnementaux

Les facteurs environnementaux peuvent exercer une influence sur l’apparition de la pelade. Parmi les facteurs environnementaux les plus courants figurent :

Rayonnement UV

Les rayons ultraviolets (UV) sont associés à une augmentation du risque de développer la pelade. Les recherches montrent qu’une exposition accrue aux UV peut endommager les cellules responsables de la croissance des cheveux, ce qui peut entraîner une augmentation de la perte de cheveux chez certaines personnes. Il est donc recommandé de protéger la tête des rayons UV lorsqu’il est nécessaire de s’exposer au soleil.

Allergènes

Les allergènes peuvent déclencher la perte de cheveux chez certaines personnes atteintes de pelade. Les allergènes comprennent notamment le pollen, les squames animales, les acariens et les moisissures. Si une personne atteinte de pelade découvre qu’elle est allergique à l’un de ces allergènes, elle devra éviter l’exposition à celui-ci autant que possible.

Pollution

La pollution environnementale peut jouer un rôle dans l’apparition de la pelade. Les produits chimiques présents dans l’air, l’eau et les aliments peuvent endommager les cellules de la peau et des cheveux, ce qui peut contribuer au développement de la maladie. Il est donc crucial de minimiser l’exposition aux produits chimiques toxiques autant que possible.

Tabagisme

Le tabagisme est associé à une augmentation du risque de développer la pelade. Les chercheurs ont découvert un lien entre la consommation de nicotine et l’apparition de la maladie. Il est donc fortement recommandé d’éviter de fumer ou de s’exposer à la fumée secondaire autant que possible.

Stress et traumatismes physiques

Le stress et les traumatismes physiques peuvent déclencher l’apparition de la pelade. Les événements stressants, tels que la mort d’un être cher ou un accident de voiture, peuvent déclencher la maladie. Les traumatismes physiques, tels que les blessures à la tête ou la traction constante des cheveux, peuvent contribuer à l’apparition de la pelade. Il est donc important de minimiser le stress et de prendre soin de la santé physique et mentale.

Maladies auto-immunes et endocriniennes

La pelade est associée à plusieurs maladies auto-immunes et endocriniennes. Ces maladies comprennent le lupus, la thyroïdite de Hashimoto, le diabète de type 1 et la sclérose en plaques. Ces maladies causent un dysfonctionnement du système immunitaire et peuvent endommager les follicules pileux, contribuant ainsi à l’apparition de la pelade. Bien qu’il ne soit pas possible de prévenir ces maladies, les personnes atteintes de pelade peuvent faire des efforts pour maintenir une bonne santé globale pour minimiser les risques.

Lupus

Le lupus est une maladie auto-immune qui peut endommager les follicules pileux. Les symptômes du lupus incluent des éruptions cutanées, des douleurs articulaires et une fatigue excessive. Les personnes atteintes de lupus doivent être conscientes du risque accru de développer la pelade et prendre des mesures pour minimiser les facteurs déclenchants.

Thyroïdite de Hashimoto

La thyroïdite de Hashimoto est une maladie auto-immune qui affecte la glande thyroïde. Les symptômes comprennent la fatigue, la prise de poids, la sensibilité au froid et la perte de cheveux. Les personnes atteintes de cette maladie doivent être attentives au risque de développer la pelade et traiter leur maladie sous-jacente autant que possible.

Diabète de type 1

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune qui affecte la capacité du corps à produire de l’insuline. Les symptômes incluent une soif excessive, une miction fréquente et de la fatigue. Les personnes atteintes de cette maladie doivent être conscientes du risque accru de développer la pelade et traiter leur maladie sous-jacente autant que possible.

Sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune qui affecte le système nerveux central. Les symptômes comprennent des problèmes de vision, une faiblesse musculaire et des troubles de coordination. Les personnes atteintes de cette maladie doivent être conscientes du risque accru de développer la pelade et traiter leur maladie sous-jacente autant que possible.

Médicaments pour la pelade

Il existe plusieurs médicaments pour traiter la pelade. Ces médicaments comprennent des corticostéroïdes, des immunosuppresseurs et des médicaments immunitaires. Cependant, il est important de noter que ces médicaments peuvent avoir des effets secondaires et ne sont pas sans danger pour tout le monde. Il est recommandé de discuter des options de traitement avec son médecin avant de prendre des médicaments pour la pelade.

Obtenez plus d’informations sur la pelade

Dans l’ensemble, la pelade est une maladie auto-immune complexe qui peut-être déclenchée par différents facteurs génétiques et environnementaux. Bien que l’on ne puisse pas prévenir complètement la maladie, il est possible d’en minimiser les effets en identifiant les facteurs déclenchants et en prenant des mesures pour minimiser leur impact.

Comment se débarrasser des nœuds dans les cheveux ?
Grossiste coiffure marseille : comment trouver le meilleur fournisseur ?

Plan du site